Galerie Espace 13 /// nouvel espace /// nouvelle expo. //////////////////////////////////////////////////////////////////

posté le 5 mai 2014

La Galerie Espace 13 à Mur de Barrez  double sa surface et accueille depuis le 12 avril et jusqu’à fin mai une vaste exposition de dessins et peinture pour le centenaire de la première guerre mondiale.  « Il y a cent ans, le feu »

Marc Héliès, artiste peintre est invité par Monique Baron, Dominique Le Breton de l’Association Cité des Arts à Mur de Barrez. Il présente plus de 80 œuvres dont un premier travail « Il y a cent ans, le feu » portraits sur les Gueules cassées de 1914-1918 et dans la nouvelle aile, un autre travail inspiré de La tentation de St Antoine.
Marc Héliès, graphiste pour la presse magazine à Paris,
est diplômé d’arts plastiques en 1985 et peint inlassablement des portraits depuis 1992. Il a commencé par des séries sorties des ténèbres des Mémoires d’Outre-Tombe peintes sur une édition ancienne de l’ouvrage. L’approche du centenaire de la première guerre mondiale, son appartenance à une famille de militaires depuis plusieurs générations, un père officier de marine, ont créé chez lui naturellement un nouveau terrain de recherche plus politique. L’objet de ce travail difficile sur les Gueules cassées de la première guerre mondiale est de témoigner aux nouvelles générations alors que les derniers survivants disparaissent, de ne pas oublier et de prononcer l’éternel vœu « Plus jamais cela. ».
Armé de ses stylos à bille, de crayons de couleur, de papier calque qu’il froisse pour donner du relief, il a réalisé une quarantaine de portraits des deux côtés du front mais qu’il considère unis tels « des frères dans la douleur… compagnons d’infortune ». Ils sont mis en scène et en série dans des cadres caisses sur des fonds de pages de livres d’écrivains pacifistes, Henri Barbusse: Le feu, pour les gueules des troupes françaises et Ernst Jünger: Orage d’acier, pour les allemandes.
Ses dessins ont puisé aussi leur inspiration dans les archives du Val de Grâce, de la Bibliothèque Nationale Française, des documents rares d’une revue allemande d’Ernst Friedrich : Krieg dem Kriege.
Quelques paysages dévastés observés par les soldats, sont telles des déchirures horizontales à travers des fentes d’abris, des deux côtés des ennemis. Ils sont sortis du livre d’Erich Maria Remarque: A l’ouest rien de nouveau.
Une grande toile unique intitulée Verdun étale sur une carte d’état-major autour du ravin de la mort, quatre crânes transformés en une sorte de vanité, alignement des morts oubliés faute de temps, « vanité des pays, vanité des gouvernements, vanité des peuples » dit Marc Héliès.
 

Dans la nouvelle aile de la galerie Espace 13 au rez-de-chaussée et à l’étage, est exposé un autre travail inspiré du livre de Flaubert : La tentation de Saint Antoine, qui a donné lieu à trois séries, cette fois-ci sur papier blanc marouflé. C’est un autre duel expressionniste qui est projeté, des têtes tourmentées transformées en monstres, peintes à l’acrylique comme inachevées et des animaux très léchés, dessinés au stylo bille et au crayon aquarelle d’un hyper réalisme saisissant.

Enfin, une série de collages, acrylique, lithographie, encre, stylo à bille, intitulée « La chute des anges », est un travail qu’il a réalisé à Saint-Amans-des-Côts dans son atelier abri de jardin.

Information, Organisation
Galerie Espace 13
Madame Monique Baron
13, Grand’Rue
12600 Mur-de-Barrez
Téléphone : 05 65 44 68 15 Portable : 06 72 71 79 85

Ouverture de la Galerie d’Art:
Du 12/04/2014 au 31/05/2014 (Mardi – Mercredi – Jeudi – Vendredi – Samedi -
De 10h00 à 12h00 et de 15h30 à 19h00 et sur RDV)

Cet article est classé dans A la une, Evènements - Manifestations - Voici le permalien.